Trajectoire

Depuis près de 40 ans, Anne-Marie et Frédéric Ortiz explorent les formes de théâtre dans les limites de l’horizon humain au sein de services psychiatriques, de centres pénitentiaires ou d’espaces de prévention contre les violences à travers des écritures urgentes et esthétiques multiples à Marseille, comme à l’étranger.
L’écriture urgente participe à la construction de la société par son effet de miroir. Les reflets de nos vies, de nos luttes, nos aspirations, nos échecs traversent l’écriture de plateau que proposent Anne-Marie et Frédéric Ortiz. Deux voix qui cherchent au mieux à définir le langage théâtral de l’intime.

Leur théâtre s’envisage comme un besoin de témoigner, de dire avec les mots du quotidien et de l‘intime. Le public se reconnaît dans l’écriture et le jeu participe à la construction d’une identité que le champ politique n’a pas su trouver.
Le théâtre d’Anne-Marie et Frédéric Ortiz part de l’intime et se prolonge sur le plateau. La solitude de l’humain s’ouvre à la multitude des regards du public. Le parcours d’Anne-Marie et Frédéric ORTIZ passe par le théâtre du répertoire classique et contemporain ainsi que de nombreuses adaptations de romans français et étrangers.

Au Théâtre Off de Marseille, mais aussi au Théâtre National de Marseille La Criée, le CDND Chateauvallon, Le Théâtre Gyptis, Anne-Marie et Frédéric Ortiz créent entre autres : Le malade imaginaire de Molière, Bérénice de Racine, L’île des esclaves de Marivaux, Les caprices de Marianne de Musset…mais aussi Feydeau, Courteline, Cocteau, Sartre…

Anne-Marie et Frédéric ORTIZ adaptent et créent Zadig de Voltaire, L’Homme qui rit de Victor Hugo, La métamorphose de Kafka, L’écume des jours de Boris Vian, L’étranger d’Albert Camus, …

Anne-Marie et Frédéric Ortiz tournent aussi leurs spectacles au Liban, Maroc, Afrique de l’Ouest.
A la Télévision allemande (SWF) Anne-Marie et Frédéric Ortiz créent et tournent Huis Clos de Sartre, La parure de Maupassant, …

Dès 1982, Anne-Marie Ortiz crée de nombreux ateliers théâtre dans des unités psychiatriques (CHU Timone, C.H Edouard Toulouse). Des créations issues des ateliers sont créés au Théâtre national de Marseille la Criée, A vie, Coup de blouse, …

Anne-Marie dès 1995 ouvre des ateliers Théâtre et d’écriture à la Maison d’Arrêt des Baumettes. En 2006 Frédéric Ortiz crée Parloir Sauvage, repris en 2010 au Théâtre national de Marseille, la Criée, Quartiers d’isolement en 2011 au Théâtre Gyptis, WIP La Villette de Paris, … et tournée durant 8 années dans les lycées de la région PACA dans le cadre d’un projet de prévention des violences de la direction de l’éducation du Conseil Régional PACA.

En 2010, Anne-Marie et Frédéric Ortiz ouvre une résidence d’artistes Le 4ème Mur, dans l’enceinte de l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Marseille.

Frédéric Ortiz est l’auteur de Étoiles jaunes, Il faudrait tout reprendre à zéro, Parle pas avec moi, La commission, J’avais RDV à 11h, bureau 503 (créé au Théâtre Libre de St Etienne en 2017).

Aujourd’hui, Frédéric Joue Le rouge et le noir de Stendhal. Il anime de nombreux ateliers en option théâtre dans les lycées d’Aix en Provence et Marseille ( LycéeCélony, Lycée Perier, Lycée Lacordaire, Collège St Charles). Il travaille actuellement sur un grand projet en partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse, nommé« LES GRANDS PLATEAUX » … A suivre….

Aujourd’hui, Anne-Marie, est Professeure technique culture à la Protection judiciaire de la jeunesse et poursuit par ailleurs son travail théâtral avec Frédéric Ortiz.